Sélectionner une page

Le blog était jusque là la solution permettant de développer visibilité de son site internet. Avec le développement des nouvelles technologies et des sites internet et blog, il est devenu beaucoup plus difficile de permettre à son site d’acquérir une certaine visibilité avec la simple création de contenu.

 

Quelles sont donc les 16 astuces qui vous permettrons de donner à votre site internet plus de visibilité au travers les moteurs de recherche comme Google ou Bing ?

 

Créer des articles avec un nombre minimum de mots.

 

Certains préconisent la création d’articles de 300 mots minimum; ce que ne représente pas grand chose et ne permet pas de donner à vos articles du contenu de qualité. Pour certains experts, il faudrait avoir entre 1 500 et 4 000 mots par articles. Cela montre que l’on se pose comme spécialiste de la question traitée.

 

Optimiser la structure de vos articles.

 

Chaque page ou article doit être structuré. C’est un peu comme si vous écriviez un rapport ou une dissertation.

Chaque article comporte une structure de type H1 H2 H3 … H1 correspond au titre principal. Cela permet à Google et aux moteurs de recherche de mieux comprendre l’imbrication de vos idées et donc de mieux les référencer en fonction de leur pertinence.

Ne négligez pas ce point et ne dépassez pas le phase H3 pour ne pas vous perdre dans une multitude de sous-section.

 

Optimiser son maillage interne avec des liens internes et externes.

 

Créez des liens internes ou externes dans vos articles pour favoriser le maillage des pages et inciter les internautes à naviguer dans votre site internet. Cela permet aussi de réduire votre taux de rebond qui peut être pénalisant vis à vis de Google dans le cas où il serait trop élevé.

Nous vous conseillons de ne pas mettre plus de 5 liens interne par page et de les mettre plutôt dans la partie haute de votre page car de nombreux internautes ne prennent pas le temps de scroller votre site.

Les menus sont déjà considérés comme des liens donc pas besoin de vous occuper de ceux-ci.

 

Optimisation des images

 

Pensez à renommer vos images et à utiliser des mots clés. Ne mettez pas en ligne des images dont le nom pourrait être « IMG76546.jpg ». Ceci ne favorisera pas votre référencement dans les moteurs de recherche. Si vous avez une image de moto par exemple, renommez-là en « moto_GP_circuit_carole.jpeg » par exemple. Son contenu sera plus explicite pour le moteur de recherche qui ne peut lire directement l’image.

Pensez à bien remplir la balise Alt de vos images (très facile à faire sur WordPress). 

La géolocalisation de vos photos peut aussi être un élément important à utiliser.

 

Optimisez vos permaliens

Paramètrez vos permaliens qui sont les liens adresses de vos pages internet. Dans WordPress pour pouvez les paramétrer par défaut. Cependant, il sera important de positionner vos mots clés dans ces permaliens si cela est possible. Le référencement de la page n’en sera que favorisé.

 

Le titre de la page

 

Vous pouvez optimiser votre titre via Yoast en pensant à toujours y inclure vos mots clés (surtout dans le début du titre). En effet, c’est le premier élément dans lequel le moteur de recherche va aller chercher pour répondre avec pertinence à la requête de l’internaute.

 

Utiliser des mots peu génériques en tant que mots clés.

 

Il est préférable d’utiliser des mots clés peu génériques appartenants au domaine de la « long train ». En effet, de nos jours, les internautes ont tendance à effectuer des recherches longues et de moins en moins génériques. Il est donc préférable de cibler ses mots clés sur des recherches longues voire des expressions.

Ex : Vendeur de voiture en val d’oise plutôt que voiture.

 

Ajoutez un sitemap.

 

Un sitemap est une carte de votre site internet qui sera analysé par Google lors du scan de votre site par ses robots. Cela lui permettra d’indexer plus aisément la structure de votre site et ainsi de mieux le référencer.

Certains sites internet ou applications vous permettent de créer facilement le sitemap de votre site et de l’inclure dans la search console de Google ou dans les extensions de votre site.

 

Utiliser les réseaux sociaux.

 

Ils n’ont pas un impact essentiel dans votre référencement vu que les réseaux sociaux ont généralement des liens en « no follow ». Ceux-ci ne sont pas comptabilisés et pris en compte par Google. Cependant, ces liens sont une source non négligeable de trafic puisqu’ils vous permettront d’attirer des internautes vers votre site. C’est une sorte de référencement organique indirect.

Ils sont donc indispensables de nos jours.

 

Créer du contenu partageable.

 

Créez du contenu intéressant et partageable. C’est ce que l’on appelle du contenu « sharable ». Incitez les internautes à interagir et à commenter votre contenu ou à le partager. Cette solution permettra à votre article d’être largement diffusé et ainsi de générer du trafic sur votre site internet. Il faut apporter du contenu nouveau et qui puisse être partagé.

Passer son site en https.

 

Google a tendance à mieux référencer les sites en https car ce protocole est plus sécurisé. Cette solution est proposée gratuitement par de nombreux hébergeurs tel OVH. Ce protocole favorisera lui aussi votre référencement.

 

Chercher des baklinks

 

Les Backlinks sont des liens qui vont pointer vers votre site internet. Cette technique très utilisée à une époque a perdue de sa puissance car nombreuses sont les entreprises ou applications qui ont abusé de cette technique en fournissant des liens vides ou sans réelle pertinence. Google a donc pénalisé ces sites.

Pour ce faire, vous avez toujours la possibilité de vous faire référencer sur des annuaires « professionnels » ou d’utiliser ce que l’on appelle le « Gest Blogging » qui consiste à créer des partenariats avec d’autres blogueurs afin qu’ils incluent des liens vers votre site dans leurs publications pour diriger du trafic chez vous. Attention : certains vous le feront gratuitement mais d’autres vous demanderons sûrement une compensation financière s’ils disposent d’une très bonne réputation.

La méthode ultime reste cependant de créer du contenu virale et sharable.

 

Optimiser votre balise Title.

 

Optimisez le titre de votre page afin que celui-ci corresponde bien au contenu et au mot clé principal de votre page.

Attention : une balise title par article pou par page uniquement.

 

Optimisez vos meta description.

 

Cela correspond au texte qui apparaît sur les résultats de Google. Elle est paramètrable assez facilement grâce au plugin YOAST sur WordPress. Il est recommandé de bien y inclure ses mots clès et de ne pas aller au delà des 200 mots.

 

La densité. 

 

Cela correspond à la fréquence de présence de vos mots clés dans vos articles. Si sur 100 mots votre mot clé apparaît une fois nous sommes sur une densité de 1%. Nous vous recommandons une densité de 2 à 3% maximum car il ne faut pas non plus en abuser sous peine d’être pénalisé par les moteurs de recherche qui pourraient vous prendre pour des robots.

Il n’y a pas de règle définitive là dessus.

 

Utilisation de la vidéo.

 

De plus en plus de personnes ont tendance à regarder des vidéos plutôt que de lire de longs articles. D’ailleurs, les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram misent de plus en plus sur le format vidéo pour attirer du trafic.

La réalisation et la mise en ligne de vidéo travaillées vous permettront de générer plus de trafic sur votre site internet et donc d’augmenter votre référencement naturel.

L’utilisation d’une chaîne YouTube peut aussi vous y aider car cela donnera du poids à la fois à votre chaîne YouTube mais aussi à votre blog.

 

Besoin de plus d’information ? N’hésitez pas à nous laisser des commentaires ou à nous contacter directement.

50 / 100 Score SEO